#20 – Nara et Osaka

Spread the love

Subscribe on Android écouter sur Apple Podcasts Écouter sur Spotify

Nara et Osaka

Changement de province, direction le Kansai.

Nous sommes à 400 km au sud-ouest de Tokyo, dans une région qui abrite pas mal de destinations connues du Japon : Kyoto, Nara, Osaka, Kobe, Himeji ,…

Dans cet épisode, nous allons aborder la découverte de Nara et Osaka.

Pas de panique, on ne va pas zapper Kyoto, mais il y a beaucoup trop à en dire, du coup elle aura droit à son épisode dédié un peu plus tard dans la série sur le Japon !

Nara est connue principalement pour son immense parc qui accueille de nombreux temples et sanctuaires classés à l’UNESCO, et surtout pour ses cerfs sacrés qui s’y promènent en liberté.

Alors qu’Osaka est une grande ville ultra-moderne : on se promène entre les gratte-ciels et à la nuit tombée, on se retrouve ébloui par les forêts d’enseignes lumineuses de ses quartiers les plus connus.

Deux salles, deux ambiances… Saurez-vous deviner laquelle nous avons préféré ?

Que voir à Nara ?

Nara se visite très bien en un jour ou deux. Vous pouvez même l’inclure comme petite excursion d’une journée depuis Kyoto ou Osaka. Si vous n’avez pas envie de changer de logement c’est une bonne solution !

La grande attraction de Nara, ce sont évidemment les cerfs sacrés qui s’y promènent en liberté. C’est le symbole de la ville ! Ne vous attendez pas à de grands cerfs avec leurs ramures – l’espèce locale a plus la taille de jeune daims. Ils sont assez peu farouches, peut-être parce qu’il est possible de les nourrir. A tester si ça vous tente.

On trouve des vendeurs de friandises à différents endroits du parc. Ils sont faciles à repérer, il y a généralement un attroupement de cerfs autour !

Par contre, une fois que vous aurez commencé à les nourrir, ils risquent de ne plus vous lâcher ! Pas de panique, il suffit de leur montrer vos paumes pour qu’ils comprennent qu’il n’y a plus rien à manger.

Petit truc amusant aussi : si on s’incline face à eux pour les saluer (à la japonaise), ils ont tendance à mimer le mouvement et à saluer en retour.

Au printemps, c’était assez agréable, mais il parait qu’en été, l’odeur est assez forte et incommodante.

Rendez-vous dans l’épisode pour retrouver en détails nos avis sur nos différences visites à Nara :

  • Le Tōdai-ji, avec son Daibutsu-Den et son Grand Boudha
  • Le sanctuaire du Kasuga Taisha et le chemin bordé de lanternes qui y mène
  • Se promener dans la forêt du parc de Nara
  • Visiter le vieux quartier de Nara et rentrer dans une Machiya, une ancienne maison traditionnelle
  • On aurait aimé ne pas rater la visite du Kofukuji, un des temples principaux de la ville.
  • Mais on a tout de même pu admirer sa pagode à 5 étages !

Que voir à Osaka ?

Changement total d’ambiance après le calme sylvestre de Nara. Osaka, c’est la ville !

Le choc est direct dès l’arrivée en gare : une véritable ville souterraine dont il nous a fallu un bon moment pour nous extirper (mais où est la sortie ?).

Sinon, les quelques visites qu’on a fait sur notre petite journée à Osaka :

  • Visiter la tour Tsūtenkaku et profiter de sa vue sur la ville
  • Se promener dans le quartier de Shinsekai, au style rétro-futuriste
  • Et si c’est l’heure du repas, en profiter pour découvrir un des nombreux restaurants recommandés du coin
  • En fin de journée, découvrir le quartier de Namba et la rue Dotonbori, célèbre pour ses enseignes lumineuses
  • Y déguster des Takoyaki, les boulettes de poulpe grillées, spécialité de la ville.

D’autres visites qu’on aurait aimé faire dans la région…

  • Une promenade au mont Wakakusa à Nara, qui propose une vue sur la ville depuis son sommet
  • Une journée (ou 2), au parc Universal à Nara, et y découvrir notamment la nouvelle zone dédiée à l’univers de Mario.
  • Visiter un château Japonais : à Osaka, il s’agit d’une reconstruction à l’identique de l’ancien château de 1583, ou à Himeji, si vous y passez, où c’est un authentique château d’origine qui se visite (un des rare encore debout !)
  • Visiter d’autres quartiers hauts en couleurs et en ambiances à Osaka comme Amerika Mura ou Nakazaki-cho
  • Se rendre à Kobe pour une dégustation du célèbre boeuf (attention aux attrapes-touristes !) ou découvrir son quartier chinois qui est assez connu.

Liens utiles

Japan Rail Pass et Pocket Wifi :
www.japan-rail-pass.fr

Duolingo :
www.duolingo.com

Attention : les cours de japonais n’existent que depuis l’anglais pour le moment. Il faut donc avoir des bases dans cette langue. (mais du coup vous travaillez les deux d’un coup! )
Si vous ne parlez pas anglais, vous pouvez utiliser l’application memrise.

Pour la carte PASMO/SUICA, nous vous conseillons de l’acheter une fois sur place. Ça vous évitera des frais inutiles ! (et à certains guichets des aéroports / grandes gares, vous pouvez avoir un design spécial “souvenir du japon” (avis aux collectionneurs).

Musiques utilisées

– Yoko Shinomura – The Ruined Gelaming City (Drammatica)

– Ensemble Nipponia – Esashi Oiwake

– Todd Boston – Nara

– Samurai Champloo OST – Sanctuary Ship

– Samurai Champloo OST – Bracelet

– Patrick O’Hearn – Cloudland

– YeYe – うんざりですよ

– Miki Matsubara – Dream in the screen

Voici le résumé de nos expériences à Nara et Osaka.

Si vous avez des questions, remarques ou autres suggestions, n’hésitez pas à les poster en commentaire.

Rendez-vous dans le prochain épisode pour continuer la découverte de nos coups de cœurs et aventures japonaises !

Pour compléter ce podcast, n’hésitez pas également à aller lire nos articles sur le Japon :

Note au voyageur

  • J’aurais beaucoup de mal à dire quelle a été ma plus belle journée au Japon. J’ai sans cesse été surpris par les différents aspects de ce pays, en y découvrant chaque jour quelque chose de nouveau et de passionnant. Je sais par contre dire sans aucun problème quelle fut ma pire journée au Japon : […]
  • Si on peut facilement consacrer une semaine à uniquement explorer Tokyo et ses différents quartiers, la ville peut aussi servir de point de départ à plusieurs excursions d’une journée. En empruntant le plus souvent un Shinkansen, le train à grande vitesse japonais, on peut se retrouver dans la campagne japonaise en un clin d’œil, loin […]
  • J’en ai passé des journées folles et dépaysantes au Japon, mais l’une de celles qui m’aura le plus marqué aura sans doute été celle que j’ai dédié à la découverte d’Odaiba. Odaiba, c’est une île artificielle qui prend place dans le port de Tokyo. Connue pour son futurisme, elle regroupe principalement des musées, des hôtels […]
  • Aller à Tokyo au printemps, et plus particulièrement à la fin mars – début avril, c’est avoir la chance de découvrir la ville décorée aux couleurs des Sakuras, les fleurs de cerisiers japonais. Les rues et les magasins sont agrémentés de décorations en tous genres tandis que les cafés et pâtisseries ne manquent pas une […]
  • Si mon voyage au Japon s’est fait dans des circonstances un peu exceptionnelles, la préparation de ce voyage a été, elle, tout à fait dans la norme. Entre achats à faire avant le départ et prise de renseignements sur les VISA, les vaccins et autres sésames obligatoires, j’ai passé les trois mois précédant mon vol […]

Sauts de Puce

  • Nara est une ancienne capitale du Japon connue surtout pour ses nombreux cerfs pas farouches qui s'y promènent librement. Mais cette destination renferme beaucoup d'autres trésors !
  • Une des conséquence de mon voyage en temps de covid est que j'ai pu faire des visites très économiques (vu que tout était fermé). Je vous partage donc quelques idées de visite à Tokyo, avec un petit budget !
  • Récit d'un voyage au Japon au début de l'épidémie de COVID. Une aventure particulière entre émerveillement et inquiétude.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.