#14 – Trois jours à Vienne

Spread the love

Subscribe on Android écouter sur Apple Podcasts

Trois jours à Vienne

Nous avons découvert Vienne en hiver. D’un séjour à la base prévu pour 4 jours, nous avons dû réduire notre programme à 3 jours, suite à une grève aérienne.

Nous vous emmenons donc dans une découverte intense de cette capitale au riche passé impérial.

Le Château de Schönbrunn

Sans doute la première visite à laquelle on pense à Vienne.

Le château a été la résidence d’été des Habsbourg et a vu passer de nombreuses personnalités historiques telles que Marie-Antoinette ou Marie-Thérèse d’Autriche, et bien sûr Sissi.

Le parc du château vaut également le détour, avec de jolies promenades et visites annexes.

La Hofburg

La Hofburg était la résidence d’hiver de la famille impérial. Cet immense palais se trouve en plein cœur de la ville et occupe un quartier à lui seul.

On y retrouve de nombreux musées et institutions. Comme les musées Sissi ou de l’argenterie.

Pour découvrir l’histoire impériale de la ville, nous avions pris le billet Sissi qui nous donnait accès au grand tour de Schönbrunn, au Musée de l’Argenterie et au Musée Sissi, ainsi qu’au Musée du Meuble.

Notre visite de la Hofburg a donc commencé par le musée de l’argenterie.

Ce dernier présente les collections de porcelaines, d’argenterie (évidemment) et d’art de la table impérial, le tout agrémenté de quelques anecdotes amusantes.

Le musée Sissi met ensuite en lumière l’histoire de la célèbre impératrice, romancée dans les films avec Romy Schneider.

On y découvre une facette plus sombre du personnage, qui a mal vécu la perte de liberté que la fonction impériale lui a imposé.

La visite se termine ensuite sur la visite des appartements impériaux, assez semblables à la visite de Schönbrunn.

Sissi à travers la ville

Sissi est omniprésente à Vienne, si elle remplit largement les boutiques de souvenirs, on peut également faire quelques visites en lien avec le personnage.

Le première est la Crypte des Capucins, où l’impératrice repose.

Vous pouvez également découvrir une statue à son effigie dans un coin du Volksgarten.

Enfin, pour les fans du film, l’église dans laquelle Sissi ce marie dans ces derniers est l’église Saint-Charles-Borromée.

Le musée du Belvédère

Le Belvédère est un ancien palais aujourd’hui convertit en musée d’art.

Ce musée est notamment connu pour sa collection de tableaux de Gustav Klimt, dont il possède la plus grande collection au monde. Avec en point d’orgue le fameux “Baiser”.

Mais le musée présente d’autres très belles œuvres, les collections couvrant la période du moyen-âge à nos jours.

Le Café central

Les cafés sont un élément central de la culture viennoise. Ces établissements, oscillants entre salon de thé et restaurant, ont la particularité de vous laisser occuper votre table autant de temps que vous le souhaitez, peu importe votre commande.

Vous pouvez donc vous installer tout l’après-midi avec juste un café.

Le café central fait partie de ces adresses historiques. En effet, de nombreuses personnalités y sont venues jouer aux échecs ou discuter du monde. On peut citer entre-autre Freud, Trotsky ou Lénine.

Aujourd’hui, le lieu reste un incontournable de la ville et il est courant de trouver une file de personnes devant, attendant qu’une place s’y libère.

Nous avons ainsi attendu 20 minutes avant de pouvoir rentrer nous installer. Le café central a un intérieur incroyable, tout en voutes et en marbre.

À l’entrée, un généreux comptoir regorge de pâtisseries qui ont toutes l’air plus succulentes les unes que les autres.

Bref, une belle adresse où se poser un moment.

Le Prater

Le Prater est un champ de foire perpétuel installé dans le parc du même nom.

Il est surtout connu pour sa grande roue.

Cette dernière a été construite pour le jubilé de l’empereur François-Joseph (le mari de Sissi) et offre une belle vue sur la ville. Elle a aussi été immortalisée dans plusieurs films, tels que le James Bond “Tuer n’est pas jouer” ou “Le 3e Homme” avec Orson Welles.

Il parait que la roue offre une très belle vue sur la ville, mais nous avons préféré rester les pieds sur terre et profiter des ambiances du Prater dans la lumière du soleil couchant.

Comme toujours nous partageons également nos conseils pratiques sur la destination : coût de la vie, transports, …

D’ici le prochain épisode, pour compléter ce podcast, n’hésitez pas également à aller lire nos articles sur Vienne :

Liens de l’épisode

Musiques utilisées

– Johann Strauss – Walzer “An der schönen blauen Donau” | op.314
– Das Orchester Der Volksoper Wien – Kaiserwalzer
– Johann Strauss Vater – Radetzky Marsch | op. 228
– Johann Strauss II – Frühlingsstimmen – Walzer, op. 410
– Richard Tauber – “Wien, du Stadt meiner Träume”
– Anton Karas – Harry Lime Theme (The Third Man)
– Ferry Graf – Der K. Und K. Kalypso Aus Wien
– Helmut Qualtinger – Wenn der Wiener an Schas lost
– Eleonore Schwarz – Nur In Der Wiener Luft

RSS Note au voyageur

  • Vienne : entre coups de cœur et désenchantement 8 octobre 2019
    Je n’ai pas eu le coup de foudre pour Vienne. Est-ce la faute à la grève à l’aéroport de Bruxelles qui m’a privé d’un jour sur place ou à la mystérieuse bestiole qui m’a couvert de piqûres lors de ma première nuit dans la capitale autrichienne, difficile à dire. Je crois tout simplement que j’espérais […]

RSS Sauts de puce


Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.